Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un point c'est (pas) tout

Un point c'est (pas) tout

Blog sur tout ce qui rend la vie plus chouette...


Le coin des livres : L'Epée de Darwin

Publié par Christelle Point sur 7 Juin 2019, 09:45am

Après avoir été Marines au Vietnam, enquêteur pour le bureau enquête accident de l’aviation civile, le docteur en physique Darwin Minor travaille aujourd’hui comme expert pour une compagnie d’assurance. Il  examine les scènes d’accident et essaie de comprendre les faits, pour éventuellement déterminer les responsabilités, rien de bien subversif. C’est pourquoi la tentative de meurtre dont il fait l’objet sur une autoroute, par deux mafieux russes, laisse tout le monde dubitatif, lui le premier. En fait, Dar Minor a mis le doigt sans le savoir sur une immense organisation du crime, qui organise la fraude aux assurances, et qui va s’avérer tentaculaire. Il aura bien besoin du FBI et de la charmante agente spéciale Syd Olson, ainsi que de toutes ses connaissances techniques, pour se tirer de ce mauvais pas. Avec « L’épée de Darwin », Dan Simmons propose un thriller qui, sur le papier, ne parait passionnant. Et pourtant, son roman fonctionne assez bien, même si je lui ai trouvé quelques défauts. D’abord son personnage est sympathique, il a des failles, et même une pointe d’humour assez bienvenue. Ensuite, tous les accidents décris dans le roman sont véridiques (l’auteur le précise dans sa préface) et parfois tellement surréalistes que cela laisse songeur ! Et l’on apprend à travers « L’épée de Darwin » plein de choses sur la fraude aux assurances, les fameux « Glissés-tombés », les techniques pour se faire indemniser du coup du lapin en voiture, la judiciarisassions à outrance de la société américaine mais aussi sur l’explosion de Challenger et l’accident mortel de Lady Di. Même si c’est compliqué parfois, on arrive à bien suivre l’intrigue parce que style du roman est fluide, les chapitres un peu longs mais équilibrés et l’humour par petites touches vient souvent aérer le récit. Du côté des petits défauts, j’en verrais 3 : d’abord la romance entre Dar et Syd est un peu téléphonée, ensuite la fin est digne d’un blockbuster américain et surtout, par moment, les explications  techniques de Minor sont longues, très longues, et très compliquées. L’auteur met des pages à expliquer pourquoi telle arme de sniper et meilleure que telle autre, avec force détails techniques imbuvables pour un non initié. Pareil pour la mécanique des fluides (il y a même un passage avec des équations !), le fonctionnement d’un chariot élévateur etc… Dan Simmons veut faire sérieux, parfois il en fait trop et on flirte avec la rébarbatif.  Mais malgré tout, cette « Epée de Darwin » mérite d’être lue, ne serais ce que pour l’univers inattendu que l’on découvre, celui de l’accidentologie, un univers qui recèle parfois quelques pépites d’absurdité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents