Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un point c'est (pas) tout

Un point c'est (pas) tout

Blog sur tout ce qui rend la vie plus chouette...


Mes séries préférées : PJ

Publié par Christelle Point sur 12 Mai 2014, 09:01am

Mes séries préférées : PJ

« Ah ! Une série française, pour une fois, et une série policière en plus ! ». C’est bien ce que vous vous dites non ? Et oui, « PJ » est l’une des rares séries françaises à trouver grâce à mes yeux ! Et croyez-moi, il suffit d’une seule main pour compter les séries hexagonales qui me donnent envie d’écrire sur elles ! En plus, il ne s’agit pas ici d’une série « made in Canal+ » mais d’une série produite par le service public et diffusée par France 2 pendant plus de 10 ans !

« PJ », c’est la 1ère tentative de la télévision française pour produire une série policière à la mode américaine. Très inspirée par « NYPD Blues » (une série dont je reparlerai), « PJ » a sacrifié le rituel du héros charismatique qui résous à lui tout seul tous les crimes tortueux qui lui sont soumis, le genre de héros à la Navarro ou à la Commissaire Moulin qui a constitué le modèle unique des séries policière françaises et qui, disons-le franchement, aura pollué le genre. Dans « PJ », pas de héros principal mais toute une équipe, celle d’un commissariat de quartier du 10ème arrondissement de Paris. Au fil des saisons, le casting aura beaucoup évolué, au gré des changements d’affectations, des promotions et des drames assez inévitables à la profession. Comme il s’agit d’un commissariat de quartier, pas vraiment d’affaire de meurtre ou de drogues mais plutôt des violences conjugales, des escroqueries, des dégradations, des vols et des conflits familiaux, des violences ordinaires en quelques sortes. Mais le souci d’authenticité de la série mérite d’être souligné, ainsi que la qualité du casting. Beaucoup des comédiens qui auront fréquenté la PJ St Martin auront rendu leur personnage attachant, au point qu’il était très triste de les voir quitter la partie: j’avoue une inclinaison toute particulière pour l’acteur très discret Guillaume Cramoisan qui le temps de quelques saisons aura incarné un commandant assez irrésistible ! « PJ » innove aussi en brisant quelques tabous. On y évoque clairement les failles du système et les failles des fonctionnaires de police : les bavures, la peur, les entorses à la réglementation ou à la déontologie ou la dépression (et même les suicides par arme de service à une époque où cela commençait à se multiplier) et même la présence difficile à gérer de l’extrême droite dans la police française, et oui !!! De la part de la télévision française, c’est suffisamment innovant et audacieux pour être souligné. Malheureusement, « PJ » n’aura pas connu la fin que cette série de qualité aurait méritée. L’épisode final de la série se voulait explosif et spectaculaire, il aura sombré dans le ridicule. Ce dernier épisode sera suivi d’un préquel (=des épisodes censés se dérouler avant le début de la série) de quelques épisodes totalement farfelus et parfaitement inutiles. Mais je refuse jeter bébé avec l’eau du bain et de rester sur cette impression de gâchis, « PJ » aura mérité mieux que cela pour son audace et son soucis de coller au réel !

Puisque j'ai parlé de lui : http://www.youtube.com/watch?v=OvFcMwtMEt0

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents